[] Albums
 

 

 
 

Urban Spirit

2010, Wasia / Playasound

 

 

Échos des médias :

"(...) Les fines harmonies de Diogal s'ouvrent sur des royaumes intérieurs. Son quatrième opus Urban Spirit est un joyau noir fascinant, sûrement l'un des disques de l'automne."
Vibrations, octobre 2010

"(...) Pouvoir de séduction de ce quatrième recueil, particulièrement réussi lorsqu’il s’inscrit dans cette thématique feutrée, comme sur le très inspiré Reer qui sert d’ouverture et qui rappelle à une dizaine d’années de distance, la magie de Samba Alla."
RFI Musique (Jacques Denis), octobre 2010

 

 

 

     

Li Lan La

2008, Wasia

   

 

Échos des médias :

"Au royaume des musiciens, Diogal est un aquarelliste. Il l'avait démontré en 2002 avec Samba alla, un premier album aérien salué par la critique, puis avec Liir en 2004. Li lan la, le troisième opus, confirme le talent du discret Sénégalais qui, entretemps, a collaboré avec Lokua Kanza, Wasis Diop, Daby Touré, des funambules de la même famille que lui. Tout est là, pour le meilleur : une voix chaude, légèrement voilée, émouvante ; des mélodies évidentes ; une instrumentation claire, où la guitare acoustique mène le jeu ; des arrangements à fleur de peau. (...)"
Chorus - Cahiers de la chanson (Jean Théfaine), mars 2008

"Diogal parle comme il chante. D'une voix douce et posée, il peut aborder des sujets graves, le timbre reste toujours éclairé d'une lumière souriante. (...)"
Mondomix (Patrick Labesse), mai-juin 2008

 

 

 

 

       
     

Liir

2004, Celluloïd

   

 

Échos des médias :

"Dans la famille nouvelle chanson africaine, il y a le sénégalais Diogal. Un troubadour de la plus belle eau dont nous avions salué ici le premier album, par ailleurs couvert d'éloge par la critique. On attendait donc confirmation... et le fils de pêcheur lébou ne s'est pas enlisé en cours de route. (...) c'est une merveille acoustique à l'architecture aérienne qu'il propose avec «Liir». (...) Mélodiquement, c'est éblouissant. (...). Quant à la voix de Diogal, comme griffée d'une vague de mélancolie, elle est tout simplement exceptionnelle."
Chorus - Les Cahiers de la Chanson, été 2004

"L'écriture de Diogal, sensible et mélodique, s'émancipe du traditionnel pour épouser la folk, tout en guitare, harmonies et percussions. La voix, la langue, la musicalité du chant, la douceur et la mélancolie des compositions suffisent à charrier une chaleur, une couleur, une générosité toute africaine. L'apparition de Diogal nous renvoie à celles, en leur temps, de Youssou Ndour et Lokua Kanza".
Longeur d'Ondes, été 2004

"Liir, le nouvel album de Diogal est à l'image du bonheur que le sénégalais avait déjà su nous livrer dans son album précédent «Samba Alla». Liir est un album tout en douceur où le chant accompagne magnifiquement la guitare et laisse à rêver."
Site de Radio France - FIP, septembre 2004

"L'épreuve du deuxième album est souvent cruciale pour un jeune musicien. Il peut confirmer un talent ou enterrer une carrière. Diogal n'a pas de soucis à se faire. Après un premier album très remarqué, ce jeune sénégalais offre aujourd'hui un nouvel album de très belle facture. (...) Balades acoustiques subtiles, épurées, qui ne tombent jamais dans le piège du «déjà entendu». (...) Une sobriété qui laisse l'espace à l'émotion."
Marianne, 24 juillet 2004

 

 

 

 

       
     

Samba alla

2002, Celluloïd

   

 

 

Échos des médias :

"Le bel album que voilà ! Pour tout dire, c'est une merveille. ... Diogal est une précieuse météore à découvrir d'urgence"
Chorus - Les Cahiers de la Chanson
n°40, été 2002

"Diogal sort un album de toute beauté. Des textes simples, des mélodies envoûtantes, une musique où se mêlent la fête et la nostalgie."
Planètes Jeunes n°58, septembre 2002

"Proche cousin en sensibilité d'un Lokua Kanza ou d'un Geoffroy Oryema, Diogal a un grain de phrasé aussi chavirant que celui de son compatriote Youssou Ndour".
Ouest France, dimanche 26 mai 2002

"Un premier album d'une remarquable fraîcheur."
Le Monde, jeudi 24 janvier 2002

"Un premier album aux accents fluides et grisants... Louée soit la muse marine!"
Zurban, mercredi 17 avril 2002

"L'un des meilleurs représentants du courant folk de son pays."
L'autre Afrique, 6 mars 2002